Hakuna Matata !

Dans ce post, je vais parler davantage de notre voyage en Tanzanie, il a été court mais intense! Le ressentie est super positif ! Les personnes que nous avons rencontrées ont été accueillantes, chaleureuses et curieuses. Pour ces trois semaines, nous avions choisi d’y aller tranquillement et donc de rester longtemps dans nos points de chute pour vraiment profiter des lieux.

Voici nos villes de chute :

Pour cette destination, nous avions déjà réservé les hébergements pour obtenir notre visa avant le départ. Nous avons dons planifié à moitié ce voyage (hébergement et vols), puisque nous n’avions pas prévu les visites sur place. Un voyage trop organisé laisse peu de place à la découverte. Pourtant c’est de ces découvertes dont on aura le plus de souvenirs. Personnellement, je préfère vraiment ne rien réserver pour plonger dans l’inconnue excitante et déroutante!

Pour notre première semaine, nous sommes donc allées à Moshi pour loger chez Mama Alice:

Lors de cette semaine, nous avons testé les transports en commun à notre disposition : bus, minibus, bajaj (tuk-tuk tanzanien). Ce que je peux en dire c’est qu’ils sont sûrs pendant la journée. Par contre, plusieurs personnes nous ont recommandées de ne pas les prendre la nuit. En plus, il n’y a pas beaucoup de bus de nuit, surtout pour les grandes distances. Nous avons par exemple été arrêtées dans notre volonté d’en prendre un pour nous rendre à Morogoro de la ville de Moshi (536km et environ 9h/10h de route). Il n’y a pas de bus de nuit, les départs se font à partir de 6h du matin.

Voici aussi nos découvertes lors de cette semaine dans le Nord de la Tanzanie, dont nous avions déjà écrit quelques articles :

Pour la suite de nos aventures, nous avons posé notre sac à dos dans l’Ecocamp de la rivière Ngerengere. Voici les deux articles rédigés lorsque nous y étions :

Enfin pour terminer notre voyage, le Parc National de Mikumi a été l’apothéose ! Se retrouver à quelques centimètres des éléphants, observer dans leur environnement des lions, zèbres, girafes, gnous, antilopes, babouins, hippopotames et crocodiles était magique.

D’un point de vue global pour ce voyage :

  • La communication s’est toujours bien passée. Tout le monde ne parle pas anglais, mais nous avons réussi à nous faire comprendre à chaque fois. La langue nationale est le swahili ou kiswahili, il est très facile d’en mémoriser quelques mots, même pour un voyage court !

  • Pour retirer de l’argent, il y a des distributeurs dans la plupart des villes. La monnaie est le shilingi ou shiling (en anglais). Je vous conseille de garder des dollars ou euros avec vous au cas où! J’ai eu la mauvaise expérience de vouloir retirer de l’argent à un automate sans succès : il y était inscrit que mes fonds étaient insuffisants. Quelques jours plus tard, je me suis rendue compte que la somme que je n’avais pas pu retirer était débité de mon compte! J’ai fais une réclamation et la somme m’a été remboursée quelques jours plus tard. Je vous conseille donc de garder toujours un peu d’espèces avec vous, ou si vous êtes vraiment sans argent, il y a toujours la possibilité d’en envoyer par un western union.

  • La compagnie aérienne nationale Air Tanzania, après avoir fait faillite l’année dernière, a repris du service. Cependant, il n’est pas encore possible de payer la réservation sur internet. Il y a cependant une solution pour faire la réservation avant votre arrivée : passer par une agence de voyage locale qui achètera les billets pour vous.

Si je n’ai qu’une chose à dire : Allez-y ! La Tanzanie est splendide 😀

Et n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions !